12ème arrondissement : le saccage continue

30/10/2019

 

 

Depuis quelques semaines la contre-allée de l’Avenue Daumesnil est neutralisée depuis la place Félix Eboué jusqu’à la rue Gossec. Les travaux continueront ensuite en direction de la Porte Dorée.

 

Les photos jointes en fin d'article sont parlantes.

                         

Pour continuer la chasse aux automobilistes, supprimer la contre-allée et donc de nombreuses places de stationnement pour les riverains et les clients des commerces qui arrivent encore à survivre est une mesure très efficace puisque le quartier ne compte aucun parking public. 

 

Mais éradiquer les automobiles semble être pour Anne Hidalgo une fin en soi. 

 

Sinon pourquoi casser cette contre-allée bordée d’arbres qui ne dérangeait personne mais rendait service aux riverains ? D’autant plus que le trottoir est déjà assez large pour le flot habituel de passants, si bien sûr on omet les goujats en trottinette ou vélo, et les plantations intempestives d’arbustes minables entourés d’herbes folles au milieu du chemin. En revanche réparer les trottoirs cassés n’effleure pas le cerveau de nos « élu-cubrateurs ». Les piétons aussi sont les ennemis de la Mairie, semble-t-il. 

 

Mais tout ça pour quoi faire ? Comme l’indique le panonceau, il s’agit d’installer du « mobilier urbain » afin de permettre aux promeneurs de se détendre, et de verdir la contre-allée en installant de la végétation au pied des arbres. Gageons, puisque nous approchons de l’hiver et que les promeneurs vont se faire rares, que ce sera rapidement transformé en toilettes pour chiens, dépotoirs à trottinettes et autres encombrants, et dortoir à clodos. L’avenue qu’Anne Hidalgo ose appeler les « Champs Elysées de l’est parisien » deviendra rapidement la « zone de l’est parisien ». Après avoir défiguré les Champs, les vrais, avec des fontaines lumineuses parfaitement immondes, elle n’allait quand même pas laisser intacts les « Champs » de l’est ! Nous sommes bien au pays de l’Égalité – l’égalité dans la médiocrité, certes, mais peut il y en avoir une autre ?

   

Dans le 12ème arrondissement AIMER PARIS remettra la voirie en état et supprimera ces ignobles plantations pour rendre leur noblesse et leur beauté à nos arbres.

 

 

 

 

 

Tags :

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload