#aimerparis et Serge Federbusch exigent la démission du préfet Lallement

06/10/2019

A la suite de l'attentat terroriste qui a frappé la préfecture de police de Paris et coûté la vie à 4 personnes innocentes, #aimerparis et Serge Federbusch exigent la démission du préfet Lallement !

 

En effet, bien que les signes de radicalisation du meurtrier étaient multiples depuis des mois et que celui-ci avait fait l'objet d'un signalement en 2015 (semble-t-il pour avoir applaudi l'attentat islamiste contre #CharlieHebdo), rien n'a été fait ; ceci est parfaitement Honteux.

 

Comme l'indique Serge Federbusch dans son tweet ci-dessous (cliquez ICI pour accéder directement à Tweeter), le Préfet Lallement et le gouvernement semblent bien plus diligents contre les #GiletsJaunes que pour protéger la vie les Parisiens, y compris celle de ses agents.

 

La démocratie exige un coupable devant un tel dysfonctionnement qui cache en réalité une problématique bien plus profonde et sérieuse au sein de notre appareil administratif : Combien d'autres radicalisés islamistes sont accrédités "secret défense" ? Combien travaillent dans les renseignements ou ont accès à des armes ? 

 

Ne cédons pas à la panique, exigeons que chacun soit mis face à ses responsabilités. 

 

Serge Federbusch (après avoir dénoncé qu'il s'agissait d'un attentat islamiste) réclame que toute la lumière soit faite et que le Préfet rende des comptes en tant que responsable de l'administration parisienne.  

 

 

https://twitter.com/sergefederbusch/status/1180388549960617984

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents

01/01/2020

Please reload

Archives
Please reload