La tribune des parisiens - SANS AUTO A PARIS

09/09/2019

A chaque newsletter, #aimerparis donnera une tribune aux parisiens désireux de partager avec nous ses impressions sur la gestion de Paris.  

 

Cette semaine, nous publions la lettre d'une internaute du 13ème arrondissement adressée à Anne Hidalgo.


 

 

Madame la Maire,


Parisienne heureuse dans une ville où toutes les diversités sont  fêtées, je tenais à partager avec vous ma revendication d’avoir le droit à polluer comme je le veux et quand je veux.


Ma voiture, c’est mon choix, et cela ne vous regarde pas.
Ma voiture est une Renault diesel  de 2005 qui marche très bien et je refuse absolument la stigmatisation de votre vignette Crit’Air qui est une mesure discriminatoire contre la mixité sociale et veut transformer Paris en une ville fermée sans lien social avec l’extérieur.


Avec vos interdits et attaques incessantes contre les automobilistes  soi-disant « écologiquement incorrects », vous avez libéré une parole haineuse contre des supposés pollueurs qui n’utilisent leurs voitures qu’une petite heure par jour. C’est une politique néfaste qui vise à déliter le lien social entre parisien-ne-s et le vivre ensemble avec les banlieues où la voiture est vraiment indispensable.


En plus durant cette période de congés, vous comprendrez que je ne peux pas  décaler mes départs ou arrivées de vacances en fonction de vos postures écologiques qui en plus n’ont aucun effet positif sur la qualité de l’air, vu que vous ne présentez aucun bilan d’évaluation.


J’habite dans le 13ème, je suis une modeste mère de 2 petites filles et je les amène tous les jours à leur collège près de Bastille avant d’aller à mon travail à Vincennes.


En métro cela me coûterait 4 tickets par jour– soit  120 € par mois et je passerai chaque  jour 50 mn en transports, sans parler des habituels incidentdevoyageur/pannedesignalisation/colissuspect.

 

En voiture cela me coute moitié moins cher et seulement 25mn par jour malgré les incessants travaux de voirie.


Et puis en tant que féministe je trouve que le métro est devenu un endroit hostile  pour des jeunes filles avec une population au comportement ouvertement machiste. Sans parler du total manque d’aération et de climatisation dans la quasi-totalité des rames. Et en plus il paraît que le métro est bien plus pollué que la rue! Donc il vaut franchement mieux être en voiture.


Il parait que maintenant la pollution du diesel est insupportable. Ma famille se porte pourtant  très bien, je vous remercie, et aux habituels pleurnicheurs  fragiles je leur dis de s’ouvrir au monde et d’aller voir comment est Mexico, L.A. ou Bangkok ! La situation est bien pire, alors s’ils veulent vivre repliés sur eux mêmes qu’ils aillent à la campagne, ils n’ont clairement pas l’esprit parisien.


Vous comprendrez donc je suis sûre mon acte de désobéissance civile contre l’exclusion des plus démunis, contre cette écologie de la peur et de la répression et  pour défendre une réelle diversité dans les rues de notre belle capitale.

 

Très cordialement


Sans vignette, sans peur et sans reproche. 

 

 

Si vous aussi souhaitez partager un article ou donner vos impressions; contactez-nous ! 

 

#aimerparis, association citoyenne au-delà des clivages ! 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload