Paris ne doit plus être la destination finale des clandestins accueillis par Macron !

Et 20 de plus.

Sans cesse, par petites moyennes ou grosses touches, le tableau de l'envahissement s'épaissit. Hier, Macron cédait à nouveau et acceptait de recevoir 20 migrants en provenance des bateaux de passeurs-humanitaires gauchisants. 20, c'est peu ? Mais ils suivent des milliers et en annoncent d'autres milliers si rien n'est fait.

Une fois encore ce ne sont quasiment pas des réfugiés politiques mais des chercheurs au mieux de travail et le plus souvent d'allocations et d'aides.

L'angélisme nous conduit à la catastrophe.

Et même ceux admis par d'autres pays finiront en France et à Paris tant il y a de francophones parmi eux.

Il faut que la pompe aspirante cesse de fonctionner.

Aimer Paris, en 2020, fera tout ce qui est en pouvoir de la mairie pour que cesse ce ballet mortifère.

Posts Récents
Archives