Tour Triangle : magouille olympique !

27/02/2019

 

Pour esquiver les recours et favoriser les intérêts d'Unibail dans ce scandaleux projet de tour Triangle, tour des magouilles et du copinage, l'Etat macroniste vient de joindre ses forces à la mairie hidalguiste. Au prétexte de la vague proximité géographique avec quelques épreuves sportives de second ordre, il pourra être dérogé aux règles d'urbanisme ! 

 

Le gouvernement vient de publier discrètement un décret (14 février), repéré par le Journal du Grand Paris. 

 

Le texte ne mentionne pas le nom de la tour Triangle mais «un projet immobilier situé du 4 au 30 avenue (et non pas rue comme précisé dans le décret) Ernest-Renan dans le XVe arrondissement de Paris», ce qui correspond à la future adresse de la réalisation signée par les architectes suisses Herzog & de Meuron.

 

La tour Triangle va bénéficier des procédures d’urbanisme accélérées et simplifiées prévue par un décret du 26 juin 2018 relatif à la loi dite «olympique» (du 26 mars 2018) pour les équipements des Jeux olympiques 2024.

 

Il s'agit bien sûr de prendre de vitesse les opposants.

 

Sous quel prétexte ? Parce qu’il s’agirait d’une «construction située à proximité immédiate d’un site nécessaire à la préparation, à l’organisation ou au déroulement des Jeux olympiques ou paralympiques». Paris Expo accueillera les compétitions de .... handball et de tennis de table !

 

Bref au motif que des table de ping-pong seront installées à quelques centaines de mètres on autorise de manière dérogatoire un bâtiment de 180 mètres de haut !

 

Décidément cette verrue mal plantée cumule tous les vices du socialisme et du macronisme parisiens : piston, mépris des citoyens, urbanisme de complaisance.

 

Il va de soi qu'en 2020 la première tâche d'Aimer Paris sera d'annuler ce projet.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents

01/01/2020

Please reload

Archives
Please reload