A chaque jour suffit sa taxe

28/12/2018

 

 

AIMER PARIS a pour premier objectif de faciliter la vie des Parisiens. Ce devrait être l’objectif de tout politicien, quel que soit son bord : simplifier l’existence de ses administrés, qui l’ont élu pour les représenter et non pour leur empoisonner la vie et se goinfrer sur leur dos.

 

Il y a des années que nous voyons notre ville se dégrader au rythme des choix imbéciles, dictés par l’idéologie aussi confuse que délétère d’une équipe municipale en dessous de tout : non-sens économiques, non-sens sociétaux, non-sens artistiques, non-sens écologiques, tout est fait sans réflexion, sans professionnalisme, sans intelligence mais à grands coups de communication. Peu à peu notre ville-lumière, ruinée par les gaspillages et la mauvaise gestion, s’éteint dans la saleté et s’enlaidit.

Nous ne comptons évidemment pas sur les Verts, plus rouges que verts, totalement déconnectés des réalités et incapables de comprendre quoi que ce soit aux problèmes environnementaux qui relèvent de la science et non de la foi religieuse. Ils sont d’ailleurs partie prenante dans la Bérézina d’Hidalgo, au même titre que les communistes. Communistes que l’on retrouve chez les Insoumis : des gens qui n’ont toujours pas compris que le stalinisme avait échoué, comme tous ses avatars, car, dans son principe même, il était forcément voué à l’échec. Ne comptons pas non plus sur les survivants des décombres du PS qui ne savent même plus qui ils sont.

 

Il est impératif de virer Hidalgo. Il est tout aussi impératif de ne pas la remplacer par ces résidus de socialistes sans cervelle d’En Marche vers la Servitude. Ils sont bien pires qu’Hidalgo. Il suffit de voir comment a été gérée la crise des Gilets Jaunes, crise que notre gouvernement de baltringues a lui-même provoquée par ses mesures iniques et sa rigidité outrancière, doublée d’un cynisme et d’une arrogance dignes du roi Ubu lui-même, pour voir que Paris mérite mieux que des petits caïds de supermarché dans le genre de Griveaux ou Castaner, ex joueur de poker et petit truand reconverti dans le tabassage officiel de manifestants et le gazage d’aires de jeux d’enfants sur les marchés de Noël (Saint-Etienne). Rappelons le sort qu’Adolf lui-même a réservé aux bras cassés qui lui servaient de S.A. Les dieux de l’Olympe ne sont jamais reconnaissants, lorsque le zèle finit par les desservir.

 

On pouvait supposer que les LR, qui sont tout de même les premiers opposants de la Macronie, profiteraient d’une occasion en or pour se refaire une santé. On sait bien que la presse les caricature à souhait, mais quand même, si les gilets jaunes savent utiliser les réseaux sociaux, on imagine que des politiciens aguerris disposant de bien plus de moyens devraient savoir contourner ce petit problème.

 

Or qu’ont-ils fait ? dès le début de la crise, avant même de réfléchir, ils ont proposé un chèque essence. Super ! Faire payer aux entreprises les incuries d’un gouvernement de crétins incapables de faire 3 sous d’économie, alors même que le seul abandon du Plan Photovoltaïque aurait économisé 9 milliards, soit deux fois l’augmentation des taxes carburant. A crétins, crétins et demi ! Sans compter que seuls les salariés auraient bénéficié de la mesure alors qu’ils ne sont pas et de loin, les seuls « travailleurs » utilisant leur voiture.

 

Mais ça, on peut le mettre sur le compte de la précipitation, toujours mauvaise conseillère. Accordons donc à la droite la plus bête du monde (elle mérite de plus en plus ce titre), le bénéfice du doute.

En pleine crise des Gilets Jaunes, au moment où les Français hurlent après les taxes sur le carburant qui les empêche de rouler, les LR d’Ile de France les empêchent de s’arrêter en créant une taxe sur les parkings commerciaux et pénalise leurs employeurs en l’étendant aux parkings d’entreprises !

LR avait une occasion unique de faire entendre leur voix en faisant des propositions intelligentes, il fallait qu’ils en profitent ou qu’ils se taisent à jamais.

 

Ils ont fait le pire des choix : une nouvelle taxe pour financer le Grand Paris qui prend déjà l’eau avant d’exister, ce machin qui ne sert qu’à recaser des élus bien trop payés pour leur faible QI, et dont le devis est déjà explosé.

 

Qu’ils se taisent donc à jamais !

 

AIMER PARIS saura fort bien se passer de tous ces incompétents, juste bons à s’empiffrer aux frais de leurs électeurs.

 

 

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload