PLUS TU RIS NOIR PLUS C’EST VERT

09/08/2018

 

Les écologistes parisiens sont doués d’une imagination sans limites pour massacrer la ville et son environnement.

 

Après avoir créé artificiellement des embouteillages déments dans le but de diminuer la place de la voiture au-delà d’une limite incompressible qu’ils refusent de voir ils multiplient les absurdités polluantes au nom du retour à la nature.

 

-          Les ordures ménagères : depuis des années les copropriétés sont priées de stocker 4 bennes différentes afin d’organiser un tri sélectif qui, bien que le recyclage représente un marché, n’a pas permis aux contribuables de gagner un seul centime sur leur taxe d’enlèvement des ordures, mais au contraire, a fait grimper la facture. Ça ne suffit pas, beaucoup d’immeubles ne peuvent s’équiper faute de place. Donc la mairie commence à installer dans les rues des bennes monstrueuses, prenant à chaque fois la place d’une dizaine de stationnements. Cela se fait dans d’autres villes, là où il n’y a pas de tri sélectif en pied d’immeubles, alors sur le fond pourquoi pas ?   Malheureusement avec l’incivilité grandissante, l'impunité totale et le nombre de plus en plus élevés de personnes faisant les poubelles, et vu l’efficacité des services de nettoyage, nous aurons bientôt des dépotoirs puants qui deviendront très vite de vrais nids à rats ; ces mêmes rats qui prolifèrent parce que les « amis de la nature » ne veulent pas qu’on les extermine.

 

-          Auto Lib : par idéologie les Verts se sont mis dans le crâne que la voiture électrique était plus propre que la voiture à essence ou diesel. Ils ont oublié la consommation électrique induite par ces véhicules. L’électricité ne tombe pas du ciel : elle est produite par les centrales nucléaires qu’ils détestent, ou par des centrales thermiques à fuel, charbon ou lignite, qu’ils détestent encore plus. Ils ont oublié aussi qu’il fallait stocker l’électricité grâce à des batteries. Certes Bolloré a conçu des batteries polymère-lithium sans métaux lourds, mais ces batteries ont un gros défaut : elles ne tiennent pas la charge et doivent être maintenues à 80ºC en permanence. Exit maintenant Auto lib dont le déficit chronique va coûter bonbon au contribuable parisien, et sur les 4000 véhicules en service à Paris, 1000 en très mauvais état seront envoyées pour déconstruction sur l’ancien site Matra de Romorantin (en fait 500 y sont déjà), le reste sera réparti dans les villes où le service fonctionne encore. L’histoire ne dit pas si Monsieur Bolloré paiera la déconstruction ou si, plus probablement, il enverra la facture à notre khmeresse.

 

Par ailleurs, que faire maintenant de tous ces emplacements de stationnement inutiles ? Ne serait-il pas temps de les rendre aux Parisiens, alors que la Mairie – au nom du socialisme et donc du partage - a réquisitionné l’espace public au profit d’une entreprise privée ?

 

Mais le pire était à venir. La Mairie a noté que certains Parisiens ont pris la mauvaise habitude de se soulager la vessie en pleine rue. Faire la chasse aux contrevenants, c’est compliqué, avec une population si nombreuse de SDF, shootés, migrants mais aussi de mal éduqués divers et variés.

 

Alors les Verts ont trouvé la parade :

 

             

 

Désormais sont installés un peu partout des urinoirs bac à fleurs :  il sera possible de se soulager, et l’urine, traitée dans le bac, permettra de faire pousser des plantes. Autrement dit la Mairie organise l’incivilité et l’encourage. Comme je l’ai lu dans un twitt : « tu te promènes avec ta petite fille de 10 ans, soudain un type déboule devant toi et sort son membre pour pisser dans un de ces pots de fleurs… » Je ne sais pas ce qu’en pense Marlène Schiappa qui vient de nous pondre un projet de loi ubuesque dans lequel un simple regard « appuyé »  serait presque considéré comme un viol. Ici, l’exhibitionnisme est au contraire le top de l’écologisme. Quant à l’égalité des sexes, pour le coup, on l’a oubliée.

 

Christiane Chavane

 

 

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload