Affaire Benalla : un délit de griveaullerie ?

24/07/2018

 

Décidément, le candidat marcheur putatif à la mairie de Paris n'en loupe pas une pour nous amuser.

 

Dernière en date : "Benalla n'était pas en charge de la sécurité de Macron à l'Elysée" a-t-il déclaré.

 

Bon sang mais c'est bien sûr !

 

Comment expliquer alors la décision du préfet de police lui octroyant permis de port d'armes car il exerçait :  "une mission de coordination de la sécurité, avec les forces militaires et le Groupe de Sécurité de la présidence de la République (GSPR)."

 

Une mention qui indique, de manière officielle, qu'Alexandre Benalla, un privé qui pourtant n'a pas le statut de policier, était au moins au même niveau que le GSPR dans la hiérarchie élyséenne... note le Point !

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents

01/01/2020

Please reload

Archives
Please reload