Hidalgo : t'vas voir tagguée à la récré !

Scandale majeur !

Alors qu'elle fait un procès au site Riposte laïque pour l'avoir prétendument injuriée par une caricature la montrant en fâcheuse posture face à des musulmans radicaux, Hidalgo tolère que, sur une fresque de Street art subventionnée par la mairie rue d'Aubervilliers, soit apparue une partie aisément reconnaissable de ce dessin.

Il est urgent que la mairesse saisisse l'Inspection générale de la ville d'un sujet au moins aussi grave que les gouffres Vélib' et Autolib' !

Comme elle pourrait le dire : "Je suis Charlie mais pas trop".

Posts Récents
Archives