PLAN FRIMAS

12/06/2018

 

Sur le site Paris.fr, notre khmeresse se vante du succès extraordinaire de sa votation sur le Plan Climat.

 

Il est certain que même en Union Soviétique elle n’aurait pas obtenu mieux.

 

Selon les dires de la mairie il y aurait eu 75000 votants. Bizarrement ce chiffre a été multiplié par dix le dernier jour. Ça s’appelle battre le rappel… ou tricher.

 

Pour mémoire le vote consistait à s’inscrire en ligne avec une adresse email, et entrer un code. Le numéro de téléphone demandé n’était pas obligatoire. Il fallait aussi cocher la case « je suis Parisien et j’ai plus de 15 ans ». Après réception d’un email, il suffisait de cliquer sur le lien pour revenir sur le site, entrer son code et donner un pseudo, et là vous n’aviez plus qu’à voter.

 

Sachant avec quelle facilité on peut générer un email, que le fait de cocher une case pour dire qu’on est Parisien ne permet aucun contrôle, surtout si au lieu de voter avec son nom, on donne un pseudo parfaitement fantaisiste, comment peut-on tirer la moindre conclusion d’une telle parodie démocratique ? On pouvait voter autant de fois qu’on voulait. Nous en avons la preuve puisque les rédacteurs de « Aimer Paris » ne se sont pas privés de voter deux fois et d’en conserver les preuves. Il y aurait 95 % de oui ? Décidément la mairie et toutes les associations subventionnées ont dû générer quantité d’adresses électroniques en vitesse pour atteindre un tel résultat. Ou simplement s’inventer des votants. C’est invérifiable.

 

Aimer Paris a été la seule association à appeler à participer à cette pantalonnade et à dire non. Si sur 75000 pseudo-votes il y a eu 5% soit 3750 votes NON, après que la mairie ait ajouté un 0 au nombre réel de votants, cela signifie que le 2 juin, nous étions à 50%. Pour une nouvelle association qui n’a pas été relayée par la presse, c’est plus que significatif, et ça veut dire que sans triche, notre khmeresse est bien loin d’emporter l’adhésion des citoyens à ses ruineuses lubies.

 

DESINFORMATION

 

Le gouvernement est en train de concocter une loi anti « fake news », dans le but de faire taire, particulièrement dans le cadre des campagnes électorales, tous les opposants. Bienvenue en Hexagonie Soviétique. D’autre part la ministre de la culture souhaite que les chaînes de TV diffusent des œuvres de propagande. C’est déjà le cas, mais pas assez. L’interdiction de chaînes pilotées par des puissances étrangères est aussi à l’ordre du jour. On vise surtout RT, la chaîne russe. Mais alors il faut aussi interdire Arte et Al Jazeera.

 

Pourtant les pires « fake news » sont les nouvelles officielles. Voici quelques exemples :

1-      La votation Plan Climat d’Hidalgo (voir ci-dessus)

2-      Le trou de la Sécu soi-disant bouché. Cette info était déjà passée sous Hollande puis on s’était aperçu que le trou avait été momentanément creusé ailleurs. Simple jeu d’écriture. Il n’y a pas de miracle en économie.

3-      La balance du commerce extérieur est un peu moins mal en point que l’an dernier « c’est une bonne nouvelle ». Non, c’est désolant, parce que cette amélioration n’est pas due à nos exportations, mais à la baisse de nos importations malgré l’augmentation du prix du pétrole. Cela veut juste dire qu’il n’y a plus d’investissement.

Il y en a plein d’autres. Mais arrêtons-là pour le moment.

 

Christiane Chavane

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents

01/01/2020

Please reload

Archives
Please reload