NETTOYAGE DE PRINTEMPS

08/06/2018

 

Les Parisiens paient des impôts locaux.

 

Une large partie de ces impôts sert à entretenir une armée de 4800 employés municipaux pour nettoyer les rues et enlever les déchets (source Paris.fr).

 

Donc pour quelle raison les citoyens contribuables devraient-ils faire eux même bénévolement le boulot qu’ils ont payé d’avance ?

 

Paris est devenu une poubelle à ciel ouvert, parce qu’on y laisse faire n’importe quoi, qu’on y encourage des comportements insupportables, qu’on y fait venir des individus non civilisés par pur clientélisme, qu’on accueille des faux réfugiés en les entassant sous des tentes, mais ce ne sont pas eux, moins encore les vandales qui balancent leurs cochonneries partout ou taguent les murs qui vont se porter volontaires pour nettoyer leurs nuisances. Commençons donc par là.

 

Si de plus les 4800 agents ne sont pas suffisamment productifs et que les citoyens peuvent s’y substituer, alors tirons en les conclusions qui s’imposent : embauchons des gens efficaces ou privatisons les services de propreté en développant les incitations au travail pour le personnel.

 

Christiane Chavane

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives
Please reload