Paris : Macron et Hidalgo réamorcent la pompe à clandestins !

30/05/2018

 

Il y a quelques jours à peine, dans un communiqué vengeur anti-Hidalgo, Gérard Collomb, paraît-il ministre de l’intérieur, pointait du doigt le fait que la soi-disant « mise à l’abri » des migrants, réclamée par Hidalgo, ne ferait qu’en attirer de nouveaux si la ville de Paris ne modifiait pas sa doctrine du refus des expulsions et d’accueil inconditionnel qui sont de véritables appels à venir s’installer dans notre ville.

 

Malgré cela, et c’est peut-être un effet « Mamoudou » où durant quelques jours les clandestins sont devenus des héros médiatiques, l’Etat a organisé ce matin le transfert d’environ 1000 clandestins vers des centres dont on ne sait d’ailleurs pas grand chose.

 

Notons qu’il reste encore au moins 1 500 clandestins et que, même si les autres campements sont évacués, à raison de 100 arrivées par jour le problème se reposera de manière identique en juillet.

 

Bref, Macron, malgré ses discours de soi-disant fermeté sur la question, a cédé devant Hidalgo laquelle, par démagogie gauchiste, continue d’actionner la pompe aspirante. Elle réclame même désormais à l’Etat qu’il paye pour la construction d’un grand centre à Paris !

 

Qui va devoir gérer le problème monstrueux qui nous éclatera au visage d’ici 2 ou 3 ans maximum ? L’Afrique est un puits sans fond de candidats à l’émigration et Paris une destination de choix.

 

Décidément, pour « Aimer Paris », il faut d’urgence écarter ces fauteurs de désordre déguisés en autorités républicaines.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Posts Récents

09/12/2019

Please reload

Archives
Please reload