Circulation et stationnement : une mairie à contre-sens

La pollution atmosphérique est une nuisance réelle qui mérite une action sérieuse des élus parisiens.

 

Anne Hidalgo et ses adjoints ont trouvé un coupable unique et lancé Paris dans une guerre contre les voitures qui a pris plusieurs aspects : fermetures de voirie, notamment une partie des berges de Seine, réaménagement de 7 places publiques, couloirs dédiés aux vélos et transports en commun et réforme du stationnement qui se traduit par des hausses considérables du coût de celui-ci pour les automobilistes.

Paris : des finances à la dérive !

Cette réalité qu’Anne Hidalgo vous cache et comment redresser en six ans les finances parisiennes …

Jeux Olympiques 2024 : Paris doit-il y renoncer pour éviter la gabegie ?

Comme on pouvait le craindre, l’organisation des Jeux olympiques de 2024 s’annonce périlleuse pour les Parisiens.

La mairie d’Anne Hidalgo, qui n’est pas capable d’organiser un service de location de vélos, de nettoyer les rues ou de rédiger sans commettre des illégalités un marché public important, est mal placée pour organiser un tel événement.

Parisiens très aisés, très aidés ou très endettés : sortir de la crise du logement à Paris

Le logement à Paris est aussi souvent sujet de satisfaction que de frustration pour les Parisiens. Les propriétaires ayant acheté quand les prix n’avaient pas encore flambé se réjouissent et ceux qui veulent s’agrandir ou, encore plus, les jeunes qui veulent procéder à un premier achat s’inquiètent ou se désolent.

Migrants à Paris : les ravages de l’irresponsabilité municipale

Désireuse de faire de l’accueil des « migrants » un marqueur de son ancrage à gauche tout en laissant à d’autres qu’elle la difficulté d’avoir à gérer les problèmes dans le long terme, Anne Hidalgo a multiplié les déclarations compassionnelles depuis 2015.

A quand Paris enfin propre ?

L’échec de la municipalité d’Anne Hidalgo dans le domaine de la propreté n’est pas à démontrer : il saute aux yeux des Parisiens et pas seulement de ceux, de plus en plus nombreux, qui ont fait la désagréable rencontre des rats qui prolifèrent dans nos rues.

Please reload